法语词典:
中文 ANGLAIS
ACCUEIL Chine Monde Economie Culture Environnement Chinafrique Documents
  2018-12-11
 

Gervinho : Un parcours virevoltant

par Éric Vincent Fomo  ·   2018-12-11
Mots-clés: Gervinho

Le talentueux attaquant ivoirien est l’une des valeurs sûres du continent africain et du Hebei China Fortune, club chinois qu’il a rejoint en 2016

Après Le Mans, Lille, Rome et maintenant Beijing, le nom de Gervinho est souvent invoqué dans les milieux du football européen, notamment en raison des rumeurs qui enverraient le joueur du Hebei China Fortune Football Club à l’Olympique de Marseille. Interrogé par le journaliste Abdoul Kapo de Sportmania sur un probable retour en Europe, Gervinho garde le suspense : « je ne pense pas que c’est le moment de quitter la Chine où je viens d’arriver. C’est trop tôt pour parler de départ. Je suis pour l’instant un joueur du Hebei China Fortune Football Club (Hebei CFFC). S’ils me veulent ailleurs, c’est simple ! Qu’ils discutent avec mon club. »

« Mais aujourd’hui, je suis dans un club où je me sens bien ; où je me sens investi d’une mission, celle de faire progresser et connaître le football chinois. C’est un défi très excitant. Pour l’instant, on ne parle donc pas de départ », ajoute-t-il, comme pour calmer les rumeurs.

L’atout financier a pesé pour son engagement en Chine. Le Hebei CFFC a déboursé en janvier 2016, la bagatelle somme de 18 millions d’euros pour débaucher Gervinho de l’AS Rome. L’ailier ivoirien gagne désormais un salaire estimé à 10 millions d’euros nets par an, soit 200 000 euros par semaine. Comme prime, il encaisse en plus 150 000 euros chaque fois qu’il inscrit un but, et 58 000 euros supplémentaires pour chaque match qu’il joue. Pour sa première saison (2016-2017), Gervinho a pris part à 18 rencontres pour trois buts inscrits. Faites les comptes !

Hebei : une puissance montante

Fondé le 27 janvier 2015, le Hebei CFFC qui veut rapidement se faire une place au soleil, outre Gervinho, a recruté une flopée de stars qui évoluaient dans le championnat européen. Il s’agit entre autres de Stéphane Mbia, ancien capitaine des lions indomptables du Cameroun, du Brésilien Anderson Hernanes qui est passé par la Juventus de Turin, et des Argentins Ezequiel Lavezzi et Javier Mascherano, respectivement transfuges du Paris-Saint-Germain et du FC Barcelone.

Doté d’un effectif de 39 joueurs encadrés par le Chilien Manuel Pellegrini, le Hebei CFFC compte effectuer une saison plus glorieuse. Sur les 9 premiers matchs de la saison, le club de Gervinho pointe à la 9e place au classement avec 12 points, à 8 longueurs de Shanghai SIPG, qui est en tête du classement. Pour rattraper ce retard, à domicile au Langfang Stadium, les poulains de Manuel Pellegrini doivent être plus réalistes. Sur les 14 buts marqués par son club, Gervinho a délivré quatre passes décisives et inscrit un but. Le joueur qui dit être en bonne forme, a de grands espoirs pour l’avenir. Dans ses précédentes équipes, l’attaquant a toujours pris le temps de s’adapter avant de briller pendant sa seconde saison.

Un long chemin jusqu’en Chine

De son véritable nom Gervais Yao Kouassi, Gervinho a été formé à l’ASEC Mimosas de Côte d’Ivoire. C’est un joueur offensif, vif, rapide, doté d’une très bonne conduite de balle et assez adroit devant les buts. Grâce à ce talent indéniable, le natif d’Anyama est parvenu à percer dans le football international.

Gervinho débute sa carrière de joueur à l’Académie des jeunes de l’ASEC Mimosas, sous la houlette du Français Jean Marc Guillou. Du fait de sa taille moyenne, un éducateur de cette institution lui affuble le surnom de Gervinho, qui lui colle comme un gant jusqu’à ce jour. Après quelques saisons convaincantes, il s’envole pour la Belgique où il rejoint le club de Beveren, alors partenaire de l’ASEC Mimosas. Il y retrouve certains compatriotes comme Boubacar Barry Copa, Romaric N’dri Koffi… Mais pas de chance : son club finit dernier du championnat belge et est relégué en D2.

Ambitieux, Gervinho quitte le club et dépose ses valises presque en catimini à Le Mans en France à l’été 2007. Son acclimatation cette fois est meilleure sous le maillot sarthois où il devient très vite l’une des révélations de la Ligue I française. Ses performances ne laissent pas indifférents des cadors du championnat. Il atterrit finalement à Lille où il signe un contrat de trois ans le 20 juillet 2009, sous la direction du coach Rudi Garcia pour 6,5 millions d’euros.

Très vite, par ses qualités techniques, sa vitesse et son influence sur le jeu lillois, Gervinho devient l’une des pièces maîtresses de son équipe qui remporte le doublé coupe-championnat lors de la saison 2010-2011. Gervinho termine au septième rang du classement des buteurs avec 15 buts.

Ses bonnes performances sous le maillot lillois lui ouvrent les portes du championnat anglais et le 18 juillet 2011, il s’engage avec les Gunners d’Arsenal. Mais du fait d’une entente difficile avec le coach Arsène Wenger, il quitte le club le 8 août 2013 pour rejoindre l’AS Rome, où il retrouve son ancien coach de Lille Rudi Garcia. Une nouvelle fois, son talent s’exprime complètement et il est l’un des artisans de la deuxième place au classement obtenue à l’issue de la saison. Il quitte le calcio italien pour la Chinese Super Ligue le 26 janvier 2016.

En Afrique, ses atouts permettent à son pays de remporter sa seconde CAN le 31 janvier 2015 en Guinée équatoriale, après celle du Sénégal en 1992. Absent à la CAN Total Gabon 2017, c’est depuis les tribunes qu’il observe la débâcle de la Côte d’Ivoire. Mais une grande déception le frappe avec la défaite subie (0-2) à domicile face au Maroc lors du dernier match qualificatif pour le Mondial 2018 en Russie. Son rêve de participation à une troisième coupe du monde est alors brisé.

En décembre 2017, dans Paris Match, Gervinho parlait de ses projets, notamment la construction d’un centre de formation pour la Colombe d’Abobo, le club où il a débuté et qu’il a racheté par la suite.

« Avoir un club et un centre de formation c’était mon rêve et je l’ai réalisé », précise-t-il. Son souhait réalisé, il pourra se consacrer plus tard à une autre de ses passions qui consiste à transmettre ce qu’il a reçu. C’est ce qui explique pourquoi il passe systématiquement ses congés en Côte d’Ivoire, quand ses coéquipiers vont à Miami, Sardaigne et Saint-Tropez.

« Je n’aime que mon pays et j’y aime tout ! (…) Je vais où j’ai grandi pour retrouver les gens que j’aime. J’adore retourner au pays, je suis de là-bas, il n’y a aucun endroit où je me sente mieux », conclut-il.

*Reportage du Cameroun

Gervais Yao Kouassi (Gervinho)

Né le 27 mai 1987 à Anyama (Côte d’Ivoire)

Taille : 1,79 m

Poids : 68 kg

Équipe actuelle : Hebei China Fortune Football Club

Poste : Attaquant

 

Imprimer
Lire aussi:
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine Faguowenhua French.china.org.cn
La Chine au Présent La Chine Pictorial

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号