法语词典:
中文 ANGLAIS
ACCUEIL Chine Monde Economie Culture Environnement Chinafrique Documents
  2019-09-05
 

Les talents qui comptent

par Ge Lijun  ·   2019-09-05
Mots-clés: Université Jimei à Xiamen; Hyway; Angola; Chine
Clôture de la cérémonie de remise des diplômes d’étudiants angolais à l’Université Jimei à Xiamen. (HYWAY GROUP)

Edivaldo Júlio Da Vita Joaquim vient de la petite ville de Lubango en Angola. Jamais il n'aurait imaginé venir un jour en Chine et y poursuivre ses études universitaires. Mais pourtant, en 2014, avec 31 autres élèves de son pays, il a obtenu une bourse financée par le groupe chinois Hyway pour se rendre à l'Université Jimei à Xiamen, dans le sud-est de la Chine. Le temps passe si vite, cela fait déjà cinq ans, et les études d'Edivaldo touchent bientôt à leur fin.

« Ces cinq années passées à Xiamen nous laissent beaucoup de bons souvenirs. En plus de la langue et de notre spécialité, soit l'économie et le commerce international, nous avons beaucoup appris sur la culture chinoise, telle que la peinture traditionnelle, la calligraphie ou le kung-fu », a confié Edivaldo dans son discours lors de la cérémonie de remise des diplômes.

Ce qui l'a particulièrement comblé c'est que grâce aux méthodes efficaces de leur professeur de chinois, toute la classe a réussi son test de chinois HSK. « La langue chinoise est une des langues les plus difficiles au monde, mais notre professeur nous l'enseigne d'une façon simple grâce à son expérience très riche », a-t-il poursuivi.

« Nous espérons que ces étudiants angolais pourront en apprendre plus sur la culture traditionnelle chinoise, tout en acquérant l'expérience de développement de la Chine. En rapportant les connaissances dans leur propre pays, ils contribueraient à l'amitié entre nos deux pays. De fait, cette classe internationale est initiatrice d'une coopération entre les entreprises privées et les universités pour former ensemble les talents internationaux en Chine », a indiqué à CHINAFRIQUE Hu Jiaming, directeur général (CEO) du groupe chinois Hyway.

Modèle de coopération

Depuis son arrivée en Angola en 2007, le groupe Hyway (ingénierie) s'est activement intégré dans la vie locale en tentant d'assumer ses parts de responsabilités sociales, ce qui a été grandement apprécié par le gouvernement angolais et la communauté. Parallèlement, afin de promouvoir davantage les échanges éducatifs et culturels entre l'Angola et la Chine et d'approfondir la communication et la compréhension entre les jeunes des deux pays, le groupe a répondu à l'appel du gouvernement chinois visant à soutenir l'éducation en Afrique. Avec le soutien de l'ambassade de Chine en Angola et des ministères concernés du pays, 32 jeunes Angolais ont donc été parrainés pour aller étudier à l'Université Jimei, une université centenaire connue tant en Chine qu'à l'étranger.

L'Université Jimei élabore un programme de formation pour les étudiants en adoptant le système académique « 1+4 », à savoir une année d'études en chinois puis quatre en économie et commerce international. Comme le mentionne Edivaldo, l'Université propose également des cours de culture traditionnelle et organise des activités afin que les étudiants puissent en faire l'expérience à l'occasion de la Fête des Bateaux-Dragons et de la Fête de la Lune.

« Nos deux parties ont principalement mis en place des programmes de formation dans le but de satisfaire les besoins en talents des pays et des régions dans le cadre de l'initiative 'la Ceinture et la Route'. Plus précisément, les cours de commerce international pour ces 32 étudiants angolais répondent aux besoins du développement social, économique, scientifique et technologique angolais », a expliqué M. Hu.

Lors de sa visite en Afrique en 2014, le Premier ministre Li Keqiang a émis d'importantes directives selon lesquelles « la co­opération Chine-Afrique dans les domaines du commerce et des sciences humaines va de pair ». Compte tenu de la pénurie de talents en Angola et de la faiblesse de sa base éducative, le plan de formation de talents a ainsi été lancé.

João Salvador dos Santos Neto, ambassadeur de l'Angola en Chine, a salué ce que la classe internationale a apporté en matière de formation de talents. « Je souhaite que ces 32 diplômés angolais puissent utiliser pleinement les connaissances, l'expérience et l'esprit acquis en Chine lorsqu'ils retourneront dans leur pays. Ils travailleront à la construction et au développement de la nation et deviendront porteurs du patriotisme, du dévouement, de l'enthousiasme et de la patience », a-t-il souhaité.

L’apprentissage du chinois est une part importante du programme de formation des étudiants angolais. (HYWAY GROUP)

Une coopération à long terme

Le 26 juin, suite à la cérémonie de remise des diplômes de la première classe internationale, Shen Canhuang, secrétaire du Comité du Parti communiste chinois à l'Université Jimei, a déclaré que l'université continuerait de renforcer la coopération avec l'Angola dans la recherche et le développement, en promouvant la transformation des réalisations scientifiques et technologiques et en renforçant les capacités d'innovation et d'entrepreneur.

Le même jour, Mme Carmen dos Santos, présidente de l'Institut angolais des sciences et technologies de la pêche et de la mer, s'est rendue à l'Université Jimei. Les deux parties ont déclaré qu'elles devraient renforcer les échanges et la coopération dans les domaines de la pêche et des sciences et technologies marines, afin de saisir les opportunités de développement offertes par l'initiative « la Ceinture et la Route ».

En outre, en avril, l'Université Jimei et le groupe Hyway ont signé un accord de co­opération stratégique concernant la formation des talents internationaux dans le cadre de l'initiative « la Ceinture et la Route ». Le groupe va financer la création d'une bourse pour les étudiants étrangers venus des pays couverts par l'initiative afin de promouvoir localement les talents d'Asie, d'Afrique, d'Europe, d'Amérique et du Moyen-Orient. « En raison du manque actuel de talents nécessaires pour la construction de la 'Ceinture et la Route', ce modèle explore activement la coopération université-entreprise et lance conjointement des formations », a expliqué M. Hu.

Parmi ces 32 diplômés, la branche angolaise du groupe Hyway sélectionnera les meilleurs. Certains seront recommandés pour entrer dans des services gouvernementaux ou dans des entreprises en Angola, tandis que d'autres feront probablement le choix du commerce transfrontalier. En outre, certains d'entre eux souhaitent rester à l'Université Jimei pour poursuivre leurs études de master et approfondir leur expérience de la construction économique et culturelle de la Chine.

« Le programme de formation a repris en mars 2019. Il est actuellement dans sa phase de sélection des étudiants. La deuxième classe internationale commencera en septembre de cette année », a ajouté M. Hu.

Edivaldo est retourné en Angola. Il est convaincu que son pays possède de nombreuses possibilités de développement et a décidé de s'engager dans les investissements industriels et le commerce sino-africain. « Je veux être un bon économiste, dans le but de réaliser les grands espoirs que mon université et le groupe Hyway ont mis en nous pour contribuer au développement de l'Angola », a-t-il affirmé à CHINAFRIQUE.

Pour vos commentaires : glj@chinafrica.cn

Imprimer

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号