法语词典:
中文 ANGLAIS
ACCUEIL Chine Monde Economie Culture Environnement Chinafrique Documents
  2018-08-30
 

Un développement interconnecté

Dai Bing  ·   2018-08-30
Mots-clés: FCSA; Chine; Afrique; développement

Dai Bing

Différentes voix

La collaboration sino-africaine est conforme à la tendance du développement de notre époque et aux aspirations des peuples. Celle-ci est à la pointe de la coopération Sud-Sud et de la coopération internationale avec l’Afrique. Elle est également bien accueillie par les populations en Chine et en Afrique, ainsi que par la communauté internationale. Les faits montrent que le développement de la Chine permettra d’apporter plus d’opportunités pour le développement de l’Afrique, tandis que le développement de l’Afrique apportera une plus grande dynamique au développement de la Chine. Le développement commun et gagnant-gagnant entre la Chine et l’Afrique engendrera un échiquier international plus équilibrés et plus harmonieux.

Cependant, il existe différentes voix sur la coopération sino-africaine, certaines de bonne volonté et d’autres de mauvaise foi. Pour les premières, la Chine accepte toujours les suggestions avec un esprit ouvert ; mais pour les secondes, la Chine leur conseille d’abandonner leurs préjugés, d’en apprendre plus sur les résultats concrets de la coopération sino-africaine et d’écouter davantage ce que les peuples d’Afrique ont à dire.

Au cours de ces dernières années, certains pays occidentaux ont par exemple négligé le fait que la coopération sino-africaine avait largement contribué à la paix et au développement en Afrique. En outre, ils ont imputé le problème de la dette des pays africains aux prêts accordés par la Chine. En réalité, la dette africaine n’a pas été causée par la Chine. Historiquement, ce sont les pays occidentaux qui en sont responsables. La Chine suit toujours les principes d’une coopération mutuellement bénéfique et avantageuse pour tous. Elle attache une grande importance aux bénéfices économiques et sociaux dans les projets de coopération ; elle prend en compte de manière responsable les intérêts des deux parties dans la coopération en matière d’investissement et de financement ; et elle soutient l’édification de la capacité des pays africains à rembourser leurs dettes. De cette façon, les pays africains peuvent améliorer leurs capacités de développement indépendant et réaliser un développement économique et social sain. Cela, les pays africains l’ont pleinement reconnu.

Un grand Sommet attendu

L’année 2018 est importante pour le développement des relations sino-africaines, avec de nombreux évènements notables pour la coopération sino-africaine. Après la visite de Xi Jinping en Afrique, le Sommet de Beijing du FCSA se déroulera au mois de septembre. A l’heure actuelle, la situation internationale n’est pas stable, avec des incertitudes croissantes, la montée de l’unilatéralisme et du protectionnisme, et l’émergence des forces antimondialistes. Dans ce contexte, le Sommet de Beijing arrive au moment opportun, car il vise à répondre aux exigences d’un meilleur développement des relations sino-africaines, tout en apportant une opportunité importante pour renforcer encore davantage l’unité et la coopération parmi les pays en développement.

Le Sommet du FCSA de Beijing sera un événement important, qui fera le point des expériences passées du FCSA et ouvrira la voie à suivre. Au cours de la récente Conférence centrale sur le travail lié aux affaires étrangères, le Secrétaire général du Comité central du PCC, Xi Jinping, a de nouveau affirmé que des efforts seraient consentis pour approfondir l’unité et la coopération avec les pays en développement, de façon à réaliser des efforts conjoints pour un développement commun. Le Sommet sera un événement important, qui permettra de mettre en œuvre la pensée de Xi Jinping sur la diplomatie, mais également l’importante activité diplomatique de la Chine pour renforcer les liens avec les pays en développement. En accueillant le Sommet de Beijing, la Chine est prête à renforcer la communication avec les pays africains pour approfondir la concertation stratégique, intensifier la conception au plus haut niveau en faveur du développement des relations sino-africaines et faire progresser l’amitié sino-africaine vers de nouveaux paliers. L’objectif est que la communauté sino-africaine de destin soit plus soudée et se place en tête de l’édification d’une communauté de destin pour l’ensemble de l’humanité.

Ce Sommet permettra également d’approfondir la coopération. Le Sommet du FCSA de Beijing intégrera la construction conjointe de « la Ceinture et la Route » avec les pays africains, l’Agenda 2030 des Nations unies pour le développement durable et l’Agenda 2063 de l’UA et les stratégies de développement des divers pays africains, de façon à renforcer constamment l’alignement de la stratégie sino-africaine avec les intérêts communs. En se basant sur les besoins pragmatiques du développement africain et le développement sain de la coopération sino-africaine sur le long terme, la Chine proposera de nouvelles mesures pour promouvoir la coopération sino-africaine dans des domaines comme la coopération capacitaire industrielle, la construction des infrastructures, le commerce, la protection environnementale, les échanges interpersonnels, ainsi que la paix et la sécurité, de façon à créer de nouvelles opportunités et une nouvelle ère pour le développement du partenariat stratégique global sino-africain.

Ce sera un Sommet important, qui bénéficiera aux peuples de Chine et d’Afrique. Tout en continuant à promouvoir la coopération dans les domaines traditionnels, comme la construction des infrastructures, le commerce, les financements et les investissements, mais également les soins médicaux et le développement des ressources humaines, le Sommet du FCSA de Beijing placera davantage l’accent sur les questions liées au mieux-être des populations. Cela sera rendu possible en amenant la coopération sino-africaine à se concentrer davantage sur les domaines comme la réduction de la pauvreté, les échanges interpersonnels et la protection environnementale, afin d’apporter plus de bénéfices à la population africaine, notamment les jeunes, les femmes et les enfants. La Chine encourage toutes les populations - chinoises et africaines - à se rejoindre dans cette grande entreprise et elle soutient le développement des échanges pour une meilleure compréhension mutuelle et une amitié renforcée, de façon à ce que les populations puissent participer, promouvoir et bénéficier de la coopération sino-africaine.

À l’heure actuelle, les préparatifs du Sommet de Beijing sont en cours et celui-ci deviendra un nouveau jalon dans les annales des relations sino-africaines, grâce aux efforts conjoints des deux parties.

 

L’auteur est le Secrétaire général du Comité de suivi chinois du FCSA et le directeur général du Département des affaires africaines affilié au ministère chinois des Affaires étrangères.

La version chinoise de ce texte a été publiée dans le magasine China Newsweek.

Les versions anglaise et française ont été publiées dans CHINAFRICA et son édition française CHINAFRIQUE.

Pour vos commentaires : liuwei@chinafrica.cn

<12
Imprimer
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine Faguowenhua French.china.org.cn
La Chine au Présent La Chine Pictorial

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号