法语词典:
中文 ANGLAIS
ACCUEIL Chine Monde Economie Culture Environnement Chinafrique Documents
  2020-08-28
 

Concours de vidéos courtes CHINAFRIQUE 2.0 : lancement officiel réussi

Li Xiaoyu  ·   2020-08-28
Mots-clés: Chine; Afrique; vidéo courte; concours

La deuxième édition du concours de vidéos courtes CHINAFRIQUE a été officiellement lancée.

L’amitié, qui découle d’une interaction étroite entre les peuples, est la clé de bonnes relations d’État à État. Il est donc impératif de faire progresser l’amitié Chine-Afrique par l’intermédiaire des échanges humains et culturels, a déclaré Gao Anming, vice-président et rédacteur en chef du Groupe de publication internationale de Chine (CIPG), lors de la cérémonie d’ouverture de la deuxième édition du concours de vidéos courtes CHINAFRIQUE, qui s’est tenue le 28 août via vidéoconférence.

Gao Anming, vice-président et rédacteur en chef du Groupe de publication internationale de Chine (CIPG), lors de la cérémonie d’ouverture

Comme il l’affirmé dans son allocution, « dans la longue histoire d’amitié traditionnelle Chine-Afrique, 2020 est vouée à être une année extraordinaire ». En effet, le COVID-19, maladie la plus répandue depuis un siècle, a posé de nombreux défis à l’Humanité. La Chine et l’Afrique restent plus solidaires que jamais tout au long de cette crise sanitaire. Cette année marque aussi le 20e anniversaire de la fondation du Forum sur la Coopération sino-africaine. Ainsi, l’idée est venue à BEIJING REVIEW, organe de presse relevant du CIPG, de proposer à nouveau ce concours, afin d’offrir une plateforme aux Chinois et aux Africains, en particulier aux jeunes, de partager des expériences et de renforcer les échanges entre les communautés.

La cérémonie d’ouverture du concours s’est tenue via vidéoconférence.

Le thème du concours de cette année, « Main dans la main, vers un destin commun », couvre essentiellement tous les sujets d’intérêt actuels en Chine et en Afrique, tels que le développement économique, l’éradication de la pauvreté et les échanges entre les peuples. L’objectif est d’élargir la portée du concours par rapport au thème de l’année dernière.

Outre les Africains, les Chinois engagés dans des échanges sino-africains, tels que les personnes travaillant dans des entreprises chinoises basées en Afrique et des équipes médicales ou techniques soutenant l’Afrique, sont également invités à soumettre leurs vidéos.

Lin Yi, vice-présidente exécutive de l’Association d’Amitié entre les Peuples de Chine et d’Afrique (AAPCA)

Selon Lin Yi, vice-présidente exécutive de l’Association d’Amitié entre les Peuples de Chine et d’Afrique (AAPCA), organe de consultation du concours, la vitalité de l’amitié Chine-Afrique réside dans l’héritage et l’innovation. « Les vidéos courtes, média populaire, vont permettre de raconter et de partager l’histoire de l’amitié Chine-Afrique pour qu’un maximum de personnes, en particulier la jeune génération, en soit consciente », a-t-elle souligné dans son discours prononcé lors de la cérémonie. « J’ai hâte de découvrir toutes les créations exceptionnelles qui seront mises en lumière grâce à cette plateforme. »

Elisio Benedito Jamine, membre supérieur attaché à la politique, la paix et la sécurité de la mission permanente de l’UA en Chine

L’organisateur exécutif CHINAFRIQUE est une publication mensuelle de BEIJING REVIEW dédiée aux lecteurs africains. Son rôle en tant que véhicule pour une diffusion régulière d’informations sur l’Afrique a été loué par l’Union africaine, de la bouche du membre supérieur attaché à la politique, la paix et la sécurité de sa mission permanente en Chine, Elisio Benedito Jamine. « Je tiens à saluer cette initiative remarquable et à remercier les dirigeants de BEIJING REVIEW d’avoir investi leurs ressources et d’avoir créé cette importante plateforme qui peut être utilisée pour informer les personnes intéressées et partager des histoires positives sur l’Afrique », a-t-il fait valoir lors de cet événement.

Ayanda Holo, Director of International Media Relations of the Government Communication and Information System, Afrique du Sud

L’initiative fait aussi l’objet d’appréciation par Ayanda Holo, Director of International Media Relations of the Government Communication and Information System, Afrique du Sud. « Ce qui touche les individus, ce n’est pas ce qui se passe au niveau des tables de négociations commerciales, mais bien tout ce qui concerne la vraie vie », a-t-il indiqué. À ses yeux, ce concours représente un excellent moyen de resserrer les liens entre les peuples, « car il encourage les Africains qui ont visité la Chine à partager leurs contenus vidéo et leurs propres histoires ainsi que leur perception personnelle de la Chine ».

Abdoulaye Salam Madior Fall, fondateur et directeur général du Groupe Seneweb

Cette année, le concours se déroule sur plusieurs sites organisateurs : en Chine, en Afrique du Sud et au Sénégal. Abdoulaye Salam Madior Fall, fondateur et directeur général du Groupe Seneweb (Sénégal), a profité de cette occasion, au nom de son organe de presse, pour exprimer sa profonde gratitude d’être choisi comme coorganisateur du concours en Afrique de l’Ouest, qui est « vraiment important pour la jeunesse africaine dans ce contexte de COVID-19 ». « Seneweb ne ménagera aucun effort pour la réussite de cet événement, afin de soutenir cette cause aussi bien à travers ce programme que dans d’autres projets et initiatives porteuses de progrès dans l’avenir », a-t-il affirmé.

Adri Senekal de Wet, rédactrice en chef du Business Report chez Independent Media Group

Pour Adri Senekal de Wet, rédactrice en chef du Business Report chez Independent Media Group, coorganisateur de l’événement en Afrique du Sud, le concours permettra, grâce à l’étendue de sa portée, de renforcer l’amitié sino-africaine qui a joué un rôle unique dans la lutte de la Chine et de l’Afrique contre l’épidémie : de nombreuses entreprises sud-africaines n’ont pas hésité à faire des dons en espèces et en nature à la Chine cet hiver, puis cela a été au tour des sociétés chinoises et de la communauté chinoise présentes dans les pays africains de se montrer généreuses le moment venu. La force de l’amitié entre les peuples ne peut sortir que renforcée de ces épreuves, constituant ainsi une base solide pour construire une communauté sino-africaine d’avenir partagé, a-t-elle souligné.

Li Yafang, présidente de BEIJING REVIEW, prononce un discours lors de la cérémonie d’ouverture.

De son côté, Li Yafang, présidente de BEIJING REVIEW, a fait également état de sa confiance vis-à-vis de cette perspective. « Nous pensons qu’avec le soutien des dirigeants chinois et africains, notre coopération soudée et l’approfondissement des échanges entre les peuples se traduiront par des résultats fructueux dans la construction d’une communauté sino-africaine plus forte avec un avenir commun », a-t-elle déclaré.

Li Jianguo, rédacteur en chef adjoint de BEIJING REVIEW

Pour résumer, Li Jianguo, rédacteur en chef adjoint de BEIJING REVIEW, a passé en revue la première édition du concours. Selon lui, les vidéos soumises ont pleinement démontré l’enthousiasme des jeunes Africains pour la promotion des échanges entre les peuples de Chine et d’Afrique. « Cela a réaffirmé notre conviction que le concours est une plateforme précieuse », a-t-il fait valoir.

À la fin de la cérémonie, tous les intervenants, le pouce levé, ont déclaré la deuxième édition du concours officiellement ouverte.

 

Pour plus d’informations sur l’organisation du concours, consultez

http://www.chinafrique.com/Homepage/202008/t20200803_800216529.html

Imprimer

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860