法语词典:
中文 ANGLAIS
ACCUEIL Chine Monde Economie Culture Environnement Chinafrique Documents
  2019-01-04
 

Réveiller les antiquités

par Li Jing  ·   2019-01-04
Mots-clés: Musée du Palais impérial; Chine; culture

 

87 674 utilisateurs enregistrés et 120 000 exemplaires vendus en 38 jours, engendrant des revenus de 20,2 millions de yuans, soit 2,93 millions de dollars...

Ce sont là quelques chiffres qui illustrent le succès du livre Migong, palais de l'énigme, sur le site Modian, une plateforme de financement participatif de l'industrie culturelle et créative en Chine. Le livre a non seulement établi un nouveau record en matière de financement participatif d'un livre en Chine, mais a également battu des records pour des produits similaires sur les plateformes internationales Kickstarter et Indiegogo.

Premier livre de jeu interactif publié par Palace Museum Press, Migong, palais de l'énigme comprend plus de 30 casse-têtes pour tester les connaissances des lecteurs sur l'histoire et la culture de la Cité interdite et de sa vaste collection. En résolvant les énigmes à l'aide d'une application sur téléphone portable, les lecteurs peuvent découvrir différents « trésors » cachés entre les pages du livre. Les lecteurs peuvent également continuer l'aventure avec leur téléphone portable sur place dans le Musée du Palais impérial.

Selon Palace Museum Press, ce livre unique qui combine expérience en ligne et hors-ligne sera mis en vente en Chine en janvier 2019. Mais déjà, la demande dépasse les attentes : plus de 120 000 exemplaires ont déjà été commandés lors de la période de financement participatif. Le livre Migong n'est qu'un des produits culturels et créatifs liés au Musée du Palais impérial qui ont vu le jour ces dernières années. En effet, de nombreux nouveaux produits utilitaires, tels que les calendriers, les sacs, les écharpes et les parapluies présentant certains des trésors du Musée du Palais impérial, ont permis à ce musée séculaire de retrouver sa place dans la société moderne.

Une approche utilitariste 

Le Musée du Palais impérial est une institution qui non seulement vise à protéger les bâtiments des dynasties Ming et Qing (1368-1911), mais aussi à conserver, exposer et étudier les anciens trésors culturels de la Chine. Pour le moment, ses collections rassemblent plus de 1,8 million d'objets.

« Si les visiteurs ne peuvent pas bien admirer les collections, alors il ne sert à rien d'être fier de disposer du musée avec le plus grand nombre de trésors culturels chinois au monde », dit Shan Jixiang, doyen du Musée du Palais impérial, qui a insisté à plusieurs reprises sur la nécessité de « redonner aux reliques leur dignité ».

Pour ce faire, il compte bien « faire entrer le Musée dans la vie des gens ». À l'heure actuelle, tous les achats de billets dans le Musée du Palais impérial sont réalisés en ligne et un musée numérique a été ouvert au public, sur lequel les visiteurs peuvent trouver des informations sur plus de 1,8 million de pièces de collection. Les produits culturels offerts par Musée du Palais impérial joueront aussi un rôle important à cet effet.

« Il faut étudier la vie de notre public et comprendre ce dont ils ont besoin. Nous prenons donc toujours en considération l'utilité de nos produits. La combinaison de la culture et de l'utilité permet au public de comprendre la culture par l'utilisation des produits, afin de transmettre la culture traditionnelle chinoise », explique Chen Fei du Centre de services culturels du Musée du Palais impérial.

Prenons l'exemple de la robe du dragon des empereurs : son motif élégant peut être transformé en étui pour portable, en foulard en soie, en éventail, etc. La porte du Palais de la Cité interdite peut être utilisée comme ouvre-bouteille. La célèbre peinture de la dynastie des Song Le Jour de Qingming au bord de la rivière peut être utilisée pour créer des foulards, des puzzles et des cahiers. De nombreux autres produits du quotidien sont aussi offerts comme des poupées des empereurs et reines, des t-shirts, des portefeuilles, des chaussettes, etc. Leur excellente qualité est une autre raison qui explique la popularité de ces produits. En effet, ces derniers sont souvent offerts aux dirigeants étrangers lors de leur visite en Chine.

 

Des méthodes diversifiées 

La diversification des méthodes de promotion permet aussi aux produits culturels et collectifs de trouver leur place dans la vie quotidienne. D'abord, Internet est utilisé pour vendre et promouvoir les produits via des plateformes de commerce électronique. À l'heure actuelle, le Musée du Palais impérial a son propre magasin sur Taobao, Tmall et JD.com. Uniquement sur Tmall, le nombre des transactions mensuelles dépasse les 42 000.

La technologie permet également de créer des produits. Le Musée du Palais impérial a déjà développé une variété de jeux et d'applications pour téléphone portable, tels qu'Un jour de l'Empereur, qui a permis à beaucoup de jeunes utilisateurs de découvrir la culture traditionnelle. En 2016, le Musée du Palais impérial et la société Tencent ont lancé une série de jeux mobiles ainsi que des émoticônes sur le thème du Musée du Palais impérial.

Le Musée du Palais impérial explore également d'autres avenues de coopération. Par exemple, il a coopéré avec Daoxiangcun, la plus ancienne pâtisserie de Beijing, pour lancer des gâteaux de lune en édition limitée. Un accord avec China Minsheng Bank a permis de lancer des cartes de crédit comportant des éléments du Musée du Palais impérial. Le Musée du Palais impérial collabore aussi avec le magazine Harper's Bazaar pour mettre en vente des foulards en soie, des colliers, des sacs à main, etc.

« Le musée doit apprendre à utiliser des méthodes diversifiées pour diffuser la culture traditionnelle, en permettant aux ressources du patrimoine culturel du Musée du Palais impérial de vivre. Le plus important pour un musée est que ses ressources culturelles puissent trouver leur place dans la vie des gens », dit M. Shan.

Redonner au public 

Le succès des produits du Musée du Palais impérial amène une autre question : où vont les revenus ainsi engendrés ? Dans l'éducation, dit M. Shan. En effet, depuis 2004, le Musée du Palais impérial est gratuitement ouvert aux élèves des écoles primaires et secondaires. En 2016, le Musée du Palais impérial a construit un centre d'éducation. Ayant pour but de fournir un espace pour les projets de recherche et d'éducation pour les élèves, ce centre couvre environ 800 mètres carrés et peut accueillir plus de 200 personnes simultanément.

En 2018, plus de 60 000 activités éducatives ont été organisées avec la participation de plus de 410 000 personnes. Sous la direction de leurs enseignants, les élèves peuvent se plonger dans le charme de la culture traditionnelle chinoise en s'adonnant à diverses activités, telles que dessiner la robe du dragon des empereurs et fabriquer un collier de mandarin.

« Tout cela est gratuit. Nous investissons beaucoup de nos revenus dans les activités pour enfants. Nous croyons fermement que ces activités permettront à cette nouvelle génération de mieux aimer la culture chinoise », dit M. Shan.

Imprimer
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine Faguowenhua French.china.org.cn
La Chine au Présent La Chine Pictorial

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号