法语词典:
中文 ANGLAIS
ACCUEIL Chine Monde Economie Culture Environnement Chinafrique Documents
  2019-01-16
 

Le Centre de toutes les attentions

  ·   2019-01-16
Mots-clés: Chine; Nigeria; culture

Au cours de ces dernières années, le public nigérian a eu la chance de mieux comprendre la Chine par le biais de la musique. Cela a été rendu possible par l'établissement du Centre culturel de Chine au Nigeria, qui marque un nouvel accomplissement dans la promotion des échanges culturels entre les deux pays.

Situé dans la capitale Abuja, le centre s'est animé récemment lors d'une soirée de musique symphonique chinoise et nigériane jouée par l'Orchestre symphonique de Beijing.

Selon le chef d'orchestre, Liu Ke, l'affiliation avec le Nigeria remonte à 2008, lorsque l'orchestre avait été sélectionné pour jouer l'hymne national du Kenya avant la finale d'un match de football entre le Nigeria et l'Argentine lors des Jeux olympiques d'été de Beijing. Il décrit le Nigeria comme un pays magnifique, avec une population chaleureuse, respectable et hospitalière. Il explique que l'orchestre a réellement apprécié l'opportunité de jouer devant le public nigérian et espère écrire un nouveau chapitre dans les annales de l'amitié sino-africaine.

Fondé le 2 mars 2012 et ouvert le 9 septembre 2013, le Centre culturel de Chine au Nigeria est le deuxième établissement de ce genre en Afrique subsaharienne et le quatorzième centre culturel à l'étranger établi par le gouvernement chinois. D'après Li Xuda, le conseiller culturel à l'ambassade de Chine au Nigeria, l'établissement du Centre culturel de Chine, qui se base sur un accord signé par les deux pays, marque un nouvel accomplissement dans le renforcement des relations culturelles entre la Chine et le Nigeria. Celui-ci apporte un nouveau canal pour les échanges culturels entre les deux parties.

À l'occasion du 5 anniversaire de l'ouverture du centre, Li Xuda s'est entretenu avec la journaliste de CHINAFRIQUE Xia Yuanyuan sur le rôle que joue le centre dans le renforcement de la compréhension bilatérale, ainsi que les accomplissements réalisés par le biais des échanges culturels. Extraits :

CHINAFRIQUE : Quel rôle joue le centre dans le renforcement des liens culturels sino-nigérians ?

Li Xuda : L'une des responsabilités principales du centre est de présenter la Chine au peuple nigérian, de façon à ce qu'il puisse mieux la comprendre. L'année 2018 marque le 40 anniversaire de la réforme et de l'ouverture en Chine. Nous avons organisé plusieurs activités au centre pour mettre en avant les accomplissements réalisés au cours de ces 40 dernières années. Par ailleurs, nous avons organisé au mois de septembre dernier en amont du Sommet du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) de Beijing des activités préliminaires pour informer la population locale des développements du FCSA. Nous avons également organisé des séminaires et des expositions sur le Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale, qui s'est déroulé à Beijing en 2017, afin de présenter les accomplissements réalisés au fil des années, notamment dans le domaine des échanges populaires.

Le centre est responsable de programmes de formation hebdomadaire, dont des cours en langue et en culture chinoises. Chaque année, les examens du HSK [l'examen international du niveau de langue en mandarin] se déroulent dans le centre. Le 20 septembre 2018, nous avons organisé des séminaires de mandarin en collaboration avec l'Institut Confucius à l'Université de Lagos et celui de l'Université Nnamdi Azikiwe. Par ailleurs, nous proposons des cours de wushu [arts martiaux chinois] et de danse des éventails ouverts à tous.

Notre centre est responsable de l'organisation d'activités culturelles, avec des spectacles, des expositions ou encore des festivals artistiques. Chaque année, nous programmons des événements pour célébrer la Fête de la Mi-automne et la Fête du Printemps, deux des festivals les plus importants en Chine, afin de familiariser la population nigériane avec les traditions chinoises.

Par coïncidence, la Chine et le Nigeria célèbrent leurs fêtes nationales respectives le même jour. En 2018, nous avons organisé une exposition photographique pour présenter les accomplissements de la Chine au fil des années dans la protection de l'environnement écologique, le niveau de vie, le développement technologique, l'innovation et les échanges internationaux.

Une fonction essentielle du centre consiste également à fournir un service d'information. À cet effet, nous avons mis en place des bibliothèques pour fournir des informations et des données liées à la Chine, mais aussi pour présenter la culture et l'histoire chinoises, ainsi que la situation actuelle de la vie sociale moderne en Chine.

Lors du Sommet du FCSA de Johannesburg en 2015 en Afrique du Sud, le gouvernement chinois s'est engagé à fournir 30 000 bourses gouvernementales aux étudiants africains jusqu'en 2018. Combien de bourses les étudiants nigérians ont-ils reçu ?

Le Nigeria fait partie des trois premiers pays en matière d'obtention des bourses. Il possède la population la plus importante d'Afrique et les études en Chine sont devenues une option primordiale pour un grand nombre de ses étudiants. En-dehors de ceux qui reçoivent une bourse du gouvernement chinois, de nombreux étudiants locaux se rendent en Chine à leurs propres frais pour étudier. En 2017, un total de 1 000 visas étudiants ont été approuvés pour des Nigérians souhaitant étudier en Chine. La plupart d'entre eux se spécialisent dans les sciences et technologies, l'exploration pétrolière et l'ingénierie des infrastructures.

De manière générale, les Nigérians sont très enthousiastes quant à l'apprentissage du mandarin, car il est devenu plus facile pour ceux parlant couramment cette langue de trouver un bon emploi au Nigeria avec des salaires plus élevés.

Lors du Sommet du FCSA de Beijing en 2018, le Président chinois Xi Jinping a annoncé que la Chine proposerait à l'Afrique 50 000 bourses gouvernementales. Il s'agit d'une excellente nouvelle pour nous. Cela permettra d'aider plus d'étudiants nigérians, qui souhaitent étudier en Chine.

Quel rôle jouent les échanges culturels dans la promotion des relations bilatérales sino-nigérianes ?

L'amitié entre les deux pays a cimenté la fondation des relations interétatiques et les échanges culturels ont été un point fort de nos relations bilatérales. L'une de nos priorités au centre consiste à promouvoir constamment les échanges interpersonnels entre la Chine et le Nigeria, de façon à renforcer la compréhension mutuelle. Chaque année, nous nous arrangeons pour que des artistes nigérians se rendent en Chine et présentent leurs œuvres dans des expositions lorsqu'ils retournent au Nigeria.

Le Nigeria est le foyer du « Nollywood » (la puissante industrie cinématographique nigériane) et constitue l'un des trois premiers pays producteurs de films au monde. À l'avenir, y a-t-il une possibilité pour que les audiences chinoises puissent voir des films de « Nollywood » dans les cinémas de Chine ?

Je suis positif sur le fait que cela va arriver. Au début de l'année 2018, nous avons organisé le premier Carnaval d'animation chinoise à Abuja en collaboration avec le groupe chinois StarTimes, spécialisé dans l'électronique et les médias et ayant une forte présence en Afrique. À l'avenir, avec l'approfondissement des échanges entre la Chine et le Nigeria, les films nigérians seront très probablement projetés dans les salles chinoises.

Imprimer
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine Faguowenhua French.china.org.cn
La Chine au Présent La Chine Pictorial

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号