法语词典:
中文 ANGLAIS
ACCUEIL Chine Monde Economie Culture Environnement Chinafrique Documents
  2019-03-14
 

Gaza : prêt pour le décollage

par Paulo Mendes  ·   2019-03-14
Mots-clés: aéroport international de Gaza; Mozambique; Airport Construction Group Co. Ltd.


Le tourisme à Gaza connaîtra un envol après la construction du nouvel aéroport. (Paulo Mendes)

À environ 200 km de Maputo, la capitale du Mozambique, la population de la province de Gaza est fébrile. Dotée de certaines des plus belles attractions touristiques du pays, la province a longtemps été considérée comme inaccessible en raison du manque d'infrastructures de transport, notamment un aéroport.

Mais tout cela est sur le point de changer. La construction du nouvel Aéroport international de Chongoene est déjà bien amorcée à l'extérieur de la capitale provinciale de Xai-Xai. Ce projet donne de l'espoir à l'industrie touristique de Gaza, qui le considère comme un stimulant capable de faire « décoller » l'économie locale.

Doté d'un budget de 65 millions de dollars entièrement financé par un don du gouvernement chinois, l'aéroport est construit par le groupe China Airport Construction Group Co. Ltd. Dans un récent discours, le Président du Mozambique M. Filipe Nyusi a déclaré que l'Aéroport international de Chongoene avait la responsabilité d'accélérer la « vitesse du développement de la province de Gaza ».

Ce petit aéroport, doté d'une piste de 1 800 mètres de long et de 45 mètres de large, peut accommoder le décollage et l'atterrissage des avions de modèle EMB170 ou inférieur.

Fin des goulets d'étranglement

L'Aéroport international de Chongoene est petit par rapport à la plupart des aéroports internationaux, mais sa présence aura néanmoins un impact important. Le projet occupera une superficie de 1,4 km et comprendra un terminal pour passagers, des tours de contrôle, une caserne de pompiers, plusieurs pistes, des stationnements et des entrepôts de fret.

Jusqu'à la mi-2018, Gaza était la seule province mozambicaine dont la capitale n'avait pas d'aéroport international. « Cet aéroport vise à réaliser l'équité et la justice sociale entre les provinces de notre pays », a dit le Président Nyusi.

Ces dernières années, l'exploitation des ressources dans les secteurs de l'agriculture, des mines, du tourisme et d'autres industries dans la province de Gaza s'est développée, mais la médiocrité des infrastructures de transport est devenue un goulet d'étranglement pour le développement économique local.

Selon Emilia Mapsanganhe, directrice du tourisme de la province de Gaza, l'absence d'un aéroport dans la province est la principale raison pour laquelle le nombre de touristes entrant et sortant de Gaza est le plus bas parmi les provinces du pays.

La phase de construction de l'aéroport a débuté en octobre 2018 et devrait durer 24 mois. « Le projet créera plusieurs emplois directs et indirects, ainsi que des emplois directs dans sa phase opérationnelle », a déclaré M. Nyusi.

Du point de vue logistique, l'aéroport est bien situé : à 15 km de Xai-Xai, à 58 km de Chibuto, où se trouve un projet d'exploration de sable lourd, à 7 km de la plage de Chongoene, à un peu moins de 50 km du village touristique de Chidenguele, et à environ 200 km du Parc national de Limpopo, qui est limitrophe du parc Kruger en Afrique du Sud.

Facilité du tourisme

Lors d'un séminaire auquel ont participé des investisseurs de six pays d'Afrique et d'Asie en décembre 2018, dont la Chine, le gouvernement provincial de Gaza a lancé son Plan stratégique provincial (2018-27) visant à stimuler le développement. Selon Mme Mapsanganhe, ce plan vise à ouvrir la province aux investissements dans plusieurs domaines prometteurs en tirant parti du nouvel aéroport.

Avec une superficie totale de 75 709 kmet 200 km de côtes baignées par l'océan Indien, avec de belles plages azur, Gaza suscite l'intérêt des touristes et des investisseurs attirés par les opportunités du tourisme dans cette province.

Les visiteurs de Xai-Xai sont frappés par les changements qui transforment la ville, notamment la construction d'hôtels et de manoirs le long de la route côtière, un contraste frappant avec les maisons humbles de ceux qui y ont vécu pendant des années.

Une entreprise qui ressent déjà l'impact du nouvel aéroport est Camping, un établissement de camping pour les touristes qui veulent profiter de la nature au bord des plages de Gaza. Zibuna Momade, directrice de Camping, dit que son entreprise avait dû fermer ses portes en 2009 en raison du manque de touristes.

Fin 2018, Camping a rouvert en grande pompe. « L'aéroport de Chongoene va bientôt permettre à de nombreux touristes de venir visiter les plages de Xai-Xai et nous devons être prêts à les recevoir », dit-elle.

Mme Mapsanganhe est du même avis. Elle affirme qu'en moyenne, la province de Gaza reçoit environ 50 000 touristes internationaux par an et qu'au cours de la seule saison des fêtes de 2017, les touristes ont dépensé environ 3,9 millions de dollars à Gaza.

Mme Mapsanganhe croit que le nouvel aéroport triplera ce nombre, car il réduira considérablement le temps nécessaire pour se rendre dans la province. Selon elle, les gens évitaient Gaza dans le passé parce qu'ils devaient prendre l'avion vers Maputo et parcourir ensuite 220 km de plus en voiture, ce qui n'était pas pratique.

« Le tourisme est une question de commodité, et les touristes sont maintenant choyés. Les gens veulent maintenant perdre moins de temps à voyager et consacrer plus de temps aux loisirs, car c'est le but de leur voyage », explique-t-elle.

Outre les plages, l'une des principales attractions touristiques de la province de Gaza est la protection de l'environnement et de la nature. Les parcs nationaux de Banhine et de Limpopo figurent parmi les meilleurs exemples en la matière.

À environ 200 km de l'emplacement du nouvel aéroport se trouve le Parc national de Limpopo, situé à l'est du parc Kruger d'Afrique du Sud, avec lequel il partage environ 200 km de frontière. Parmi les nombreuses espèces animales que l'on y trouve, il y a des éléphants, des rhinocéros et des buffles.

Reportage du Mozambique

Pour vos commentaires : liuwei@chinafrica.cn

 

Une région riche en héros

La province de Gaza est connue comme le « berceau des héros mozambicains », parce qu'elle est la ville natale de plusieurs dirigeants politiques qui ont participé à la guerre de libération nationale ayant mené à l'indépendance du pays.

Parmi ces héros figure Ngungunhane, surnommé le « lion de Gaza ». Il fut le dernier empereur de l'Empire de Gaza et le premier à résister à la mainmise coloniale portugaise sur cette province. Eduardo Mondlane, l'architecte de l'unité nationale, est également né à Gaza. Il a été le fondateur du parti qui a mené la lutte pour l'indépendance et qui, jusqu'à présent, dirige toujours le Mozambique.

Le plus célèbre des héros de Gaza est Samora Machel, le premier président de la République du Mozambique, qui a mené la bataille contre les colons portugais et déclaré l'indépendance du Mozambique le 25 juin 1975. L'endroit où il est né, Chilembene, a été déclaré patrimoine national et est visité par de nombreux touristes intéressés par l'histoire.

Imprimer
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine Faguowenhua French.china.org.cn
La Chine au Présent La Chine Pictorial

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号