法语词典:
中文 ANGLAIS
ACCUEIL Chine Monde Economie Culture Environnement Chinafrique Documents
  2019-04-03
 

Cibler la réduction de la pauvreté

  ·   2019-04-03
Mots-clés: Deux sessions; pauvreté; Chine

Lors des sessions annuelles de l'Assemblée populaire nationale (APN) et du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), qu'on appelle les « Deux sessions », députés et membres du Comité national de la CCPPC ont longuement réfléchi à l'importante question de la réduction de la pauvreté. La Chine s'est fixée pour objectif d'éliminer la pauvreté absolue d'ici 2020. Dans ce contexte, 2019 est une année importante pour se rapprocher de l'objectif.

Selon Liu Yongfu, directeur du Bureau du groupe dirigeant du Conseil des affaires d'État pour la réduction de la pauvreté et le développement, la Chine a réduit la population appauvrie de 98,99 millions d'habitants en 2012 à 16,6 millions en 2018. Cette année, plus de 10 millions de personnes sortiront de la pauvreté. En marge des séances, des participants aux deux sessions ont discuté avec CHINAFRIQUE des campagnes de réduction de la pauvreté menées par la Chine en 2019. Voici une version révisée de leurs réflexions :


Développement vert

Sun Zhigang

Député de l'APN

En 2018, le nombre de personnes vivant dans la pauvreté dans la province du Guizhou a diminué de 1,48 million. Quatorze districts ont été officiellement sortis de la pauvreté et 18 autres sont en cours d'évaluation. Notre plan pour le Guizhou en 2019 prévoit une augmentation du PIB d'environ 9 % et de sortir 1,1 million d'habitants supplémentaires des zones rurales de la pauvreté. À cette fin, nous encouragerons davantage le développement industriel dans les zones rurales et créerons un ensemble de grandes zones agricoles écologiques et de zones de démonstration de l'agriculture moderne. Nous poursuivrons également nos efforts pour garantir l'accès à l'éducation, aux soins médicaux de base et à un logement sûr. En ce qui concerne le développement économique de haute qualité, notre objectif sera de développer une économie haut de gamme, verte et intensifiée.

En suivant le développement vert, en prévenant la pollution et en préconisant un mode de vie écologique, nous améliorerons la conservation écologique. Notre objectif est d'augmenter la proportion de jours avec de l'air frais à plus de 95 % dans les districts et les zones urbaines, et de porter la couverture forestière à 58,5 %. Nous allons nous engager sur la voie du développement vert qui diffère des autres provinces chinoises.

Pour remporter la bataille finale contre la pauvreté et atteindre une prospérité modérée à tous égards, nous devons rester concentrés sur nos objectifs et créer de bonnes conditions de vie pour les 40 millions d'habitants des différents groupes ethniques du Guizhou.

 

Mesures ciblées nécessaires

Shewket Imin

Député de l'APN

Dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang d'où je viens, d'importants progrès ont été réalisés en 2018 en ce qui concerne la réduction de la pauvreté. Au total, 587 000 personnes dans 513 villages ont été sorties de la pauvreté et l'incidence de la pauvreté dans la région est tombée à 6,51 %, en baisse de 5,06 points par rapport à 2017.

Cependant, la lutte contre la pauvreté dans le Xinjiang reste difficile, en particulier dans le sud de la région, en raison de son environnement difficile et de ses ressources naturelles limitées, ainsi que de sa longue distance des villes principales et de son faible niveau d'urbanisation. Fin 2018, 99,84 % de la population pauvre du Xinjiang vivait dans ces zones. Nous devons renforcer notre politique de réduction ciblée de la pauvreté et progresser dans des mesures telles que la création d'emplois non-agricoles pour la main-d'œuvre rurale excédentaire et la relocalisation de personnes de zones inhospitalières, afin que notre assistance atteigne chaque village, chaque ménage et chaque individu.

De grands efforts doivent être déployés pour réduire la pauvreté grâce au développement de l'éducation et des soins de santé, ainsi qu'à la construction d'infrastructures, afin que les personnes vivent dans de meilleures conditions et ne tombent pas dans la pauvreté à cause des maladies. La réduction de la pauvreté nécessite les efforts communs de toute la société. Nous devons encourager plus de gens à se joindre à nous dans cette lutte et nous devrions nous concentrer davantage sur des domaines et des tâches clés. Des mesures sont également nécessaires pour améliorer les connaissances et les aspirations des personnes en situation de pauvreté, afin qu'elles puissent devenir autosuffisantes à long terme sans recourir à une assistance extérieure.

 

Les entreprises privées doivent jouer leur rôle

Zhang Guiping

Membre du Comité national de la CCPPC

La Chine s'est fixée pour objectif d'éliminer la pauvreté absolue d'ici 2020 et a mis au point des mesures ciblées pour réduire la pauvreté dans différentes régions. À cet égard, je pense que le grand nombre d'entreprises privées et d'entrepreneurs peut jouer un rôle plus important dans le processus.

Après la mise en place en octobre 2015 du programme « Assistance des entreprises privées aux villages », plus de 46 500 entreprises privées ont participé au programme et ont aidé 51 200 villages à travers le pays. Avec leurs projets d'investissement et leurs dons, ils ont apporté leur contribution à la campagne chinoise de lutte contre la pauvreté.

Je pense que nous pouvons améliorer les aspects suivants afin que les entreprises privées puissent mieux aider les villages à sortir de la pauvreté.

Premièrement, des efforts devraient être faits pour améliorer la gestion des dons d'entreprises privées en mettant en place un mécanisme permettant de coordonner les efforts des entreprises privées et des organisations caritatives. Les ministères compétents peuvent guider et orienter les entreprises privées dans le processus en formulant des politiques et en débloquant les canaux de communication entre les entreprises privées et les organisations caritatives. Les dons sont une méthode importante pour réduire la pauvreté.

Deuxièmement, des politiques préférentielles devraient également être conçues pour les entreprises privées qui participent activement aux campagnes de réduction de la pauvreté. Les politiques préférentielles comprennent des réductions d'impôts et un soutien industriel. De cette façon, des mesures plus ciblées peuvent être conçues pour différents villages.

Je suggère également de créer un fonds spécial pour les entreprises à capital fermé afin de mettre en œuvre des mesures ciblées de lutte contre la pauvreté, qui pourraient être dirigées par l'autorité centrale de lutte contre la pauvreté. Le fonds peut être utilisé pour créer davantage d'écoles polytechniques, former des personnes démunies et améliorer leur capacité à surmonter la pauvreté de manière autonome. Le fonds peut également être utilisé pour augmenter les revenus des enseignants dans les régions pauvres, afin d'améliorer l'éducation des enfants.

 

L'éducation est la clé

Zhang Yongmei

Députée de l'APN

L'éducation est fondamentale pour le travail de réduction de la pauvreté dans les régions pauvres de Chine. Pour en sortir, il faut d'abord être bien éduqué. Pour ce faire, des mesures plus ciblées doivent être prises. Ces mesures devraient inclure non seulement la construction d'écoles dans des zones défavorisées et l'envoi de bons enseignants, mais également d'aider ces enfants à renforcer leur confiance en eux et leur ambition afin qu'ils puissent recevoir de l'aide de manière digne. De nombreuses familles sont pauvres en raison d'un manque d'éducation, de connaissances et de compétences. Ils n'ont pas non plus de ressources de formation.

Dans certaines régions isolées et touchées par la pauvreté, en raison de ressources financières insuffisantes des gouvernements locaux, les autorités locales ne sont pas suffisamment impliquées dans l'éducation, ce qui entraîne un exode d'enseignants talentueux. En outre, des efforts devraient également être déployés pour améliorer l'environnement et les installations d'enseignement.

Pour améliorer l'éducation dans les régions pauvres, des efforts communs doivent être déployés pour partager les ressources éducatives à l'échelle nationale dans les mêmes conditions. Internet devrait être pleinement utilisé à cette fin pour promouvoir les programmes « Internet Plus Education », afin de partager des ressources éducatives de haute qualité dans des écoles de premier plan avec celles situées dans des zones défavorisées grâce aux technologies de l'information. De cette façon, les enfants des régions pauvres peuvent profiter des excellentes ressources des régions développées. Des programmes devraient également être lancés pour permettre aux enseignants d'écoles de grande qualité de travailler avec leurs pairs dans les régions défavorisées afin d'améliorer les niveaux d'enseignement de ces dernières.

Je tiens à souligner que, dans le processus d'aide aux étudiants dans les zones défavorisées, il est nécessaire de faire preuve de respect et de soin. Un enseignant du collège Zhenhai de la ville de Ningbo, dans la province du Zhejiang, dans l'est de la Chine, est venu aider dans un collège du district de Pu'an, dans le Guizhou, l'année dernière. Je me souvenais de ses deux premiers cours axés sur l'appréciation et la louange des villes d'origine des étudiants afin qu'ils puissent se rendre compte que leurs villes d'origine étaient belles et importantes, même si elles étaient pauvres. Avec cette approche de l'éducation, ces étudiants vont travailler plus fort pour sortir leur ville natale de la pauvreté lorsqu'ils seront adultes.

Imprimer
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine Faguowenhua French.china.org.cn
La Chine au Présent La Chine Pictorial

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号