法语词典:
中文 ANGLAIS
ACCUEIL Chine Monde Economie Culture Environnement Chinafrique Documents
  2019-09-05
 

Un avant-goût du futur

par Xia Yuanyuan  ·   2019-09-05
Mots-clés: Exposition horticole internationale de Beijing; technologie; 5G; Chine
La technologie 5G est mise à l’essai dans le centre de médias de l’Exposition horticole internationale de Beijing. (LI XIN)

Accueillir 16 millions de visiteurs en provenance de Chine et de l'étranger dans un parc occupant une superficie équivalente à environ 500 terrains de football n'est pas une mince affaire. Pour que tout se déroule bien, il faut non seulement une organisation irréprochable, mais aussi des technologies intelligentes et novatrices. C'est exactement ce qui se passe à l'Exposition horticole internationale de Beijing 2019, où l'avenir se vit aujourd'hui.

Sur place, l'une des attractions les plus populaires est iBEN, un robot d'environ 150 cm de haut doté d'un écran interactif d'environ 70 cm. iBEN communique avec les visiteurs, les aidant à s'inscrire, à s'orienter et à obtenir divers renseignements.

« J'ai demandé de l'aide au robot pour consulter la carte des lieux, les itinéraires et des informations relatives à l'exposition et ainsi de suite », a déclaré Liu Ying, un résident de Beijing visitant l'exposition.

Outre les robots, d'autres technologies de pointe, telles que des réseaux sans fil de cinquième génération (5G), des systèmes d'intelligence artificielle, l'Internet des objets et les mégadonnées, sont également en vedette à l'exposition. Tout cela vise à montrer le rôle important de la technologie moderne dans le développement écologique de la Chine.

Un accès plus rapide

En enfilant une paire de lunettes de réalité virtuelle 4K ou 8K, les visiteurs peuvent regarder en direct des images prises à partir de drones survolant le site de l'exposition, qui sont envoyées en temps réel via le réseau 5G.

« C'est une technologie très avancée qui nous permet d'apprécier les paysages du site de l'exposition du meilleur point de vue », s'est exclamé Yu Shuang, un touriste, à CHINAFRIQUE.

Grâce à la vitesse élevée de la 5G, ces vidéos ne connaissent aucun délai de transmission et peuvent donc offrir une expérience immersive aux visiteurs.

Dans le hall d'exposition 5G construit par China Telecom, l'un des principaux fournisseurs de services de télécommunications en Chine, les visiteurs peuvent non seulement faire des selfies avec certaines plantes rares, mais aussi vivre des expériences nouvelles. En visionnant des vidéos en haute définition de 8 000 pixels, les visiteurs peuvent s'informer sur les progrès de la technologie des véhicules autonomes, de la télémédecine, de la logistique des drones, ainsi que d'autres utilisations du réseau 5G.

« C'est la première fois que nous appliquons ces technologies les plus avancées et nous voulons que les visiteurs profitent de la commodité apportée par ces technologies de pointe », a expliqué Guo Ziliang, directeur adjoint du Département de l'information du Bureau de la coordination de l'Exposition horticole internationale de Beijing.

Entièrement couvert par le réseau 5G, le centre média de l'exposition offre aux journalistes des médias chinois et internationaux un service pratique d'accès à Internet. Techniquement, la vitesse maximale de téléchargement de la 5G est des dizaines de fois supérieure à celle de la 4G.

Le 6 juin, la Chine a délivré des licences commerciales pour la 5G, donnant la permission à China Telecom, China Mobile, China Unicom et China Broadcasting Network d'offrir des services de communication mobile cellulaire numérique via le réseau 5G. La commercialisation de la 5G devrait accélérer le développement de l'Internet des objets en Chine et stimuler le développement économique de la Chine, selon M. Guo.


Un robot utilisant la technologie d’intelligence artificielle est dévoilé au sein du pavillon de la 5G de China Telecom, le 29 avril. (VCG)

Une gestion intelligente

Dotée d'une technologie de pointe, l'exposition comprend un système de gestion intelligente relié à plus de 5 000 objets et installations, même les poubelles.

Lorsqu'elles sont presque pleines, les poubelles envoient une alerte avertissant le service de nettoyage. Cette technologie est également appliquée sur plus de 3 000 plaques d'égout. Lorsque la plaque est déplacée ou soulevée, une alarme est aussitôt déclenchée, avertissant l'équipe d'entretien. De plus, les lampadaires sont capables d'ajuster automatiquement leur luminosité en fonction de l'éclairage environnant.

Tout cela se fait par le biais des connexions entre le réseau 5G et des capteurs installés dans chaque objet.

« Nous avons testé le système plusieurs fois. L'exposition peut-être vue comme une version miniature d'une future ville intelligente lorsque la 5G sera pleinement déployée », a déclaré Li Lumin, membre du personnel chez China Telecom à Beijing.

Le système de gestion intelligente de l'exposition comprend la surveillance de l'air, un dispositif de sécurité incendie intelligent, un système d'hygiène intelligent, un éclairage intelligent, des batteries de voiture intelligentes et des plaques d'égout intelligentes.

Ces technologies de pointe permettent au personnel de gestion de l'exposition de surveiller les installations du parc sans quitter leur bureau, puisque l'ensemble du site est accessible via une interface numérique. Les visiteurs, quant à eux, peuvent faire l'expérience d'une ville intelligente.

Une innovation verte

L'Exposition horticole internationale de Beijing 2019 présente les dernières réalisations de la Chine en matière d'innovations technologiques, ainsi que le rôle que celles-ci peuvent jouer pour permettre aux gens de sentir le thème de l'exposition, à savoir « Vivre vert, vivre mieux ».

En fait, la technologie joue un rôle de premier plan dans le développement écologique de la Chine. L'environnement de la Chine était auparavant menacé par les usines et les centrales électriques qui polluaient l'air, l'eau et le sol. Afin de résoudre ce problème, le gouvernement chinois a déclaré la « guerre à la pollution ».

Selon les observateurs, les géants technologiques chinois jouent un rôle vital dans ce développement écologique. Tencent, Baidu et Alibaba figurent parmi les 10 plus grandes sociétés numériques au monde. La technologie en ligne – en particulier le commerce électronique, les paiements par mobile et les réseaux sociaux – accélère le rythme du changement.

Par exemple, Ant Financial, une filiale d'Alibaba, est partenaire et fondateur de l'Alliance de la finance numérique verte. Celle-ci vise à utiliser la technologie numérique pour faire progresser la finance verte.

Plus de 200 millions d'utilisateurs d'Ant Financial se sont inscrits à Ant Forest, une application qui adopte une approche ludique au suivi de l'empreinte carbone. L'application incite les utilisateurs à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, démontrant ainsi l'énorme potentiel de la finance numérique pour soutenir le développement durable. Fin juillet 2019, plus de 100 millions d'arbres avaient été plantés grâce à l'application.

Par ailleurs, cette année, la Chine a mis au point une plateforme de surveillance en temps réel visant à protéger la faune sauvage du pays. Celle-ci vise à soutenir la recherche sur les systèmes écologiques et les populations animales à l'aide de technologies de pointe, notamment l'intelligence artificielle, les mégadonnées, l'apprentissage automatique et le traitement

neurolinguistique. 

Pour vos commentaires : xyy@chinafrica.cn

Imprimer

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号