法语词典:
中文 ANGLAIS
ACCUEIL Chine Monde Economie Culture Environnement Chinafrique Documents
  2019-11-19
 

Simplifier la voie commerciale

par Derrick Silimina  ·   2019-11-19
Mots-clés: Chine; Zambie
Un employé inspecte des conteneurs chinois devant être expédiés vers la Zambie. HELLORF
 
 

La Chine fait l'objet d'un buzz constant, en raison notamment de son importante population toujours en mouvement. Martin Mweenda, un entrepreneur zambien, souhaite faire partie de ce buzz : il prévoit que la Chine va devenir un marché en plein essor pour les entrepreneurs émergents de la Zambie.

Imaginez deux hommes d'affaires : un entrepreneur zambien qui a besoin de faire croître son entreprise, mais qui ne dispose pas de moyen efficace d'importer des marchandises ; et un fabricant et fournisseur de biens chinois, qui est à la recherche de nouveaux marchés.

Ces deux entrepreneurs ont passé maintes nuits blanches à réfléchir à la meilleure façon de réaliser leurs ambitions respectives, sans se douter qu'ils étaient à même de s'aider mutuellement. Tout ce dont ils avaient besoin, c'était de se rencontrer et de conclure une entente.

Heureusement, ils bénéficient maintenant d'une aide précieuse. China Katundu Shipping Co., l'une des compagnies de fret chinoises basées à Lusaka, la capitale zambienne, fournit désormais un service d'expédition et de fret aérien à sa clientèle chinoise directement en Zambie. Grâce à cette société, les deux entrepreneurs peuvent maintenant unir leurs forces, ce qui facilite grandement leurs affaires.

 

Aider les entrepreneurs locaux

M. Mweenda, âgé de 40 ans, a pignon sur rue dans l'immense marché du centre-ville de Lusaka. Son commerce est spécialisé dans la vente au détail de téléphones portables et d'accessoires téléphoniques depuis les cinq dernières années.

« J'ai lancé cette entreprise à partir de zéro en 2011 en vendant des téléphones usagés le long de la rue Katondo, puis, après avoir accumulé suffisamment de capitaux, je suis passé au commerce transfrontalier. À l'époque, j'achetais des accessoires téléphoniques en Afrique du Sud et en Tanzanie », a-t-il raconté. Il s'est rendu compte plus tard que l'utilisation des services de fret chinois lui permettrait d'importer des marchandises de Chine sans avoir à s'y rendre.

« Sans avoir besoin de voyager, la compagnie s'occupe de toute la paperasse à ma place, ce qui réduit mes coûts », a-t-il expliqué.

M. Mweenda, qui est surnommé « Huawei » par ses pairs en raison de sa longue expérience dans le commerce des téléphones portables de fabrication chinoise, préfère maintenant importer ses produits directement de Chine.

Christabel Muchindu, une entrepreneure du domaine des vêtements d'occasion dans le marché du COMESA, au sud-ouest de Lusaka, a affirmé à CHINAFRIQUE que les relations commerciales bilatérales Zambie-Chine étaient extrêmement positives, car elles aidaient les entrepreneurs locaux à croître.

Interrogée sur la viabilité et la durabilité des relations commerciales, Mme Muchindu a expliqué qu'après trois ans d'activité, les services de la compagnie chinoise de fret maritime et aérien important ses marchandises lui avaient permis d'augmenter ses bénéfices.

« Par exemple, si j'utilise un service de fret par groupage de Guangzhou (dans le sud de la Chine) à Lusaka, le coût est de 260 dollars par mètre cube, droits inclus. Grâce à China Katundu, d'autres commerçants et moi-même sommes autorisés à partager l'espace des conteneurs, ce qui est très rentable. Cela permet à un plus grand nombre de petits entrepreneurs d'importer leurs produits en franchise de droits, ce qui est une prime pour nous, les entrepreneurs émergents », a-t-elle élaboré.

 

Franchise de droits

China Katundu a fait bien des efforts afin d'établir un climat commercial libre de tracas pour la majorité des entrepreneurs zambiens comme Mme Muchindu et M. Mweenda.

Avec plus d'une décennie d'expérience opérationnelle, l'entreprise offre maintenant un service en franchise de droits pour les marchandises expédiées dans un conteneur de fret en vrac de Guangzhou directement vers la Zambie. Une offre qui intéresse de nombreux petits commerçants en Zambie.

« Cela signifie que nous vendons de l'espace dans les conteneurs de notre entreprise à des personnes qui ont des marchandises à expédier. Le conteneur porte le nom de notre société et est dédouané en tant que tel, ce qui exempte nos clients de droits de douane », a expliqué Diana Chimy, porte-parole marketing de China Katundu, à CHINAFRIQUE.

Cette proposition commerciale permet de réduire les désagréments auxquels sont confrontés de nombreux commerçants lorsqu'il s'agit de procédures douanières. De plus, les services sont également plus efficaces. Grâce à son représentant basé à Guangzhou, China Katundu a également réussi à investir dans l'entreposage sécurisé en Chine et en Zambie, selon Mme Chimy. Cela lui permet de faciliter le processus d'obtention de visas chinois et de fournir des services gratuits d'accueil à l'aéroport pour tout homme ou femme d'affaires qui envisage de se rendre en Chine. Selon les données du Global Entrepreneurship Index de 2017, la Zambie se classe à la dixième place en Afrique et à la 96 place dans le monde en termes d'entreprenariat.

Récemment, l'ambassadeur de Chine en Zambie, M. Li Jie, a déclaré que le volume des échanges bilatéraux entre la Chine et la Zambie avait augmenté de façon spectaculaire, passant de 2,36 milliards de dollars en 2017 à 5,07 milliards en 2018.

M. Li a également souligné que la Chine mettait désormais l'accent sur l'encouragement des investissements directs du secteur privé dans sa coopération économique avec la Zambie, ce qui n'exige aucune garantie souveraine de la part du gouvernement zambien. L'ambassadeur attribue cette avancée positive à la solidité du partenariat économique entre les deux pays.

 

Destination de choix

Les 1 000 entreprises chinoises qui ont investi plus de 4 milliards de dollars en Zambie sont la preuve que la Zambie est devenue l'une des dix premières destinations pour les investisseurs chinois en Afrique.

Récemment, la branche zambienne de la Banque de Chine, en partenariat avec la Banque de Chine de la ville industrielle de Zhengzhou, dans la province du Henan (centre), a organisé la Foire internationale du commerce et de l'investissement du Henan, qui vise à stimuler les investissements et les projets commerciaux transfrontaliers, et à renforcer la coopération commerciale nationale et internationale.

La banque a accueilli à Zhengzhou plus de 400 petits et moyens entrepreneurs venus de Zambie et du monde entier. Au cours des dernières années, la région a connu une croissance économique et une restructuration industrielle de plus en plus importantes dans le but de relier les investisseurs à des destinations d'affaires potentielles. Depuis, M. Mweenda a incité ses collègues entrepreneurs à redoubler d'efforts et à prendre exemple sur leurs homologues chinois qui ont fait croître leur économie de manière exponentielle.

« Ils ont réalisé cet exploit en concluant des affaires judicieuses et en menant des opérations durables soutenues par un travail acharné. Là où d'autres n'ont vu que des obstacles, ils ont vu des opportunités, qu'ils ont volontiers saisies à travers le monde. Les Zambiens devraient acquérir collectivement cette force, au lieu de s'apitoyer constamment sur leur sort », a-t-il expliqué.

La Chine est en effet une puissance économique mondiale, selon M. Mweenda. Il n'est donc pas surprenant que de nombreuses entreprises chinoises cherchent des occasions pour élargir leurs liens d'investissement avec l'Afrique, où des pays comme la Zambie demeureront une destination économique privilégiée.

 

Reportage de la Zambie

 

Pour vos commentaires :

liuwei@chinafrica.cn

Imprimer

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号