法语词典:
中文 ANGLAIS
ACCUEIL Chine Monde Economie Culture Environnement Chinafrique Documents
  2018-08-30
 

L'autoroute du succès

Gitonga Njeru  ·   2018-08-30
Mots-clés: Sénégal; autoroute; Afrique

Le développement des infrastructures routières est vital pour améliorer le commerce en Afrique rurale.

Phllipe Adama est un producteur de fruits expérimenté sénégalais. Il pratique une agriculture diversifiée dans sa ferme de 4 ha et exporte actuellement la plupart de ses produits vers l’Europe, avec un petit pourcentage à destination de la Chine.

Par le passé, le mauvais état du réseau routier a empêché les fermiers comme Adama de réaliser leur plein potentiel. Cependant, cette situation devrait bientôt changer : une section de 70 km d’un nouveau réseau routier a récemment été achevée, reliant le village natal d’Adama, Pambal, à la capitale du pays, Dakar.

« Avant, une grande partie de mes produits étaient gaspillés car lorsqu’il pleuvait, l’ancienne route en terre devenait boueuse. Mes véhicules de transport restaient bloqués pendant plusieurs jours, avant de pouvoir transférer les produits à Dakar. Désormais, le réseau routier est achevé et les choses sont plus simples », explique Adama.

« En horticulture, je peux obtenir plus du double de ce que je gagnais il y a un an et demi. Par exemple, sur une bonne journée de récolte, je peux gagner environ 2 300 dollars, contre 800 dollars auparavant à cause de la péremption des produits lorsque les routes devenaient impraticables », souligne Adama.

Lorsque les réseaux routiers seront entièrement achevés, la production agricole devrait augmenter dans la région toute entière. D’après l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Sénégal produit actuellement 860 millions de dollars de produits agricoles chaque année.

Dans l’arrondissement de Pambal, situé dans la région de Thies dans l’ouest du Sénégal, Adama fait partie des nombreux agriculteurs à cultiver des fruits et des légumes, et à les vendre à Dakar pour les exporter à l’étranger. Les pastèques, les courgettes, les tomates, les citrouilles et les mangues sont toutes cultivées dans la région.

Le voisin d’Adama, Sekou Sambou, possède une exploitation de 202 ha et il est également très enthousiaste vis-à-vis des nouvelles routes. Selon lui, le trajet, qui durait autrefois 3 h 30, nécessite désormais un peu moins d’une heure et les gaspillages dus aux retards lors de mauvais temps ont été éliminés.

12>
Imprimer
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine Faguowenhua French.china.org.cn
La Chine au Présent La Chine Pictorial

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号