法语词典:
中文 ANGLAIS
ACCUEIL Chine Monde Economie Culture Environnement Chinafrique Documents
  2018-10-10
 

Des champs d'opportunités élargis

par Han Changfu  ·   2018-10-10
Mots-clés: coopération agricole

Des officiels sénégalais en visite dans une base chinoise de démonstration de technologie agricole près de Dakar en décembre 2010.

L'agriculture est un domaine essentiel de la coopération sino-africaine et peut bénéficier aux deux parties. Depuis le premier Sommet du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) à Beijing en 2006, la Chine et les pays africains ont soutenu la coopération agricole. Grâce aux efforts dévoués des dirigeants chinois et africains, des accomplissements plus importants ont été réalisés dans cette coopération au fil des années, par la mise en œuvre de l'initiative du Président chinois Xi Jinping visant à créer une communauté de destin sino-africaine. Cela a permis d'élever la coopération agricole sino-africaine à un nouveau niveau historique. Nous allons prendre l'opportunité du Sommet du FCSA de Beijing de cette année pour approfondir la collaboration bilatérale dans tous les domaines et améliorer la qualité du développement.

Des bénéfices mutuels

Au cours des douze dernières années, la Chine et les pays africains ont réalisé des accomplissements exceptionnels dans la promotion de la coopération agricole sur une base mutuellement bénéfique et gagnant-gagnant.

Les deux parties ont mis en œuvre de manière intégrale les résultats liés à la coopération agricole réalisés lors des Sommets successifs du FCSA et lancé des échanges et des coopérations dans tous les domaines. Tout en accélérant la modernisation agricole de l'Afrique, en assurant sa sécurité alimentaire et en augmentant la variété des produits agricoles sur le marché, de tels efforts sont essentiels pour accroître l'espace de développement agricole en Chine et en Afrique, et réaliser une coopération mutuellement bénéfique avec des résultats gagnant-gagnant.

Les gouvernements chinois et africains ont renforcé leurs consultations politiques sur la coopération agricole, en se concentrant sur les échanges concernant l'expérience et les pratiques de la Chine dans le développement agricole et rural, ainsi que la réduction de la pauvreté. Au niveau multilatéral, la Chine crée des plateformes pour la consultation des politiques agricoles avec les pays africains en organisant régulièrement des rencontres et en invitant des officiels, des spécialistes et des experts de l'agriculture des deux parties pour partager leurs concepts de développement et leurs expériences concrètes. Au niveau bilatéral, la Chine a signé des mémorandums d'entente ou des protocoles avec seize pays africains, recouvrant divers domaines comme le secteur des semences, l'élevage, les machines agricoles ou encore l'inspection et la quarantaine.

La Chine attache une grande importance à la promotion active des échanges technologiques agricoles avec les pays africains. À ce jour, elle a établi 20 centres de démonstration des technologies agricoles dans 19 pays africains pour présenter les technologies et les produits agricoles avancés de la Chine, construire des plateformes de coopération technologique multilatérale ou bilatérale, et explorer les opérations orientées vers le marché et commercialement durables. La Chine a déployé 724 experts agricoles, formateurs professionnels et consultants de haut niveau en 71 groupes répartis dans 37 pays africains pour transmettre son expertise de gestion agricole et aider les agriculteurs locaux à améliorer leurs capacités globales dans la production agricole. Basées sur le plan de partenariat « 10+10 » entre les instituts de recherche agricole chinois et africains, des études et des recherches conjointes ont été lancées sur de nouveaux produits, de nouvelles technologies et de nouveaux équipements adaptés aux conditions de l'Afrique. Jusqu'à présent, la Chine a lancé des essais pour faire pousser plus de 300 produits agricoles dans différents pays africains. Elle a également transmis plus de 500 technologies concrètes bénéficiant à près d'un million de foyers agricoles et apportant un soutien et des services technologiques et scientifiques importants pour le développement agricole de l'Afrique.

En 2017, le commerce sino-africain en produits agricoles a dépassé les 6 milliards de dollars, avec une augmentation de 185,3 % depuis 2006. Sur ce montant, la Chine a importé pour 2,94 milliards de dollars de produits agricoles d'Afrique, notamment des graines oléagineuses, des fibres de coton et de lin, ainsi que des boissons, qui ont enregistré une croissance de 143 %. À la fin 2017, les entreprises chinoises avaient investi dans 117 projets agricoles en Afrique, chacun représentant un investissement de plus de 5 millions de yuans (732 000 dollars), couvrant plus de deux tiers des pays sur le continent, avec un stock d'investissement d'un montant total de 14,83 milliards de yuans (2,17 milliards de dollars). Ces projets couvrent des domaines comme l'agriculture, le traitement des produits agricoles et l'industrie de la pêche.

Depuis 2006, les échanges de personnel agricole entre la Chine et les pays africains se sont intensifiés. La Chine a lancé 337 programmes de formation impliquant plus de 57 000 officiels, techniciens et apprentis agricoles des pays africains. Ces programmes ont aidé à créer un important bassin de talents pour le développement agricole de l'Afrique et encouragé l'envoi de nombreuses délégations amicales. En 2006, la Chine a signé une lettre d'intention pour la coopération Sud-Sud avec l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (ONUAA), devenant le premier pays à établir une alliance stratégique de coopération Sud-Sud avec l'ONU. Elle a également établi un fonds fiduciaire pour soutenir la coopération Sud-Sud dans l'agriculture. Depuis que le fonds est devenu effectif en 2008, la Chine a coopéré avec l'ONUAA pour lancer des projets de coopération tripartite Sud-Sud en Afrique et organisé des activités de démonstration de technologies agricoles par le biais de plus de 60 projets sur le continent, remportant la reconnaissance des gouvernements et des peuples africains, ainsi que de nombreux éloges de la part de la communauté internationale. A de nombreuses occasions, le directeur général de l'ONUAA a fait l'éloge du rôle majeur de la Chine dans la coopération Sud-Sud en matière d'agriculture.

De larges perspectives

À travers des décennies de développement, la Chine a constamment amélioré la qualité et les bénéfices d'un développement agricole avec des caractéristiques distinctives et des avantages évidents dans des aspects comme les conditions de ressources, les demandes du marché, ainsi que l'information scientifique et technologique. Les pays africains, qui ont un besoin urgent de coopération, ont de très grandes attentes vis-à-vis du partage des accomplissements de la Chine et de son expérience dans le développement agricole.

Le potentiel est colossal dans l'affrontement conjoint des crises alimentaires mondiales par la Chine et l'Afrique, ainsi que la garantie de la sécurité alimentaire, une préoccupation majeure mondiale. Celles-ci soulignent la nécessité pour la Chine et les pays africains de développer l'agriculture. À l'heure actuelle, le développement agricole au niveau mondial doit faire face à des problèmes aigus, comme les catastrophes climatiques récurrentes, l'aggravation des contraintes en matière de ressources et l'escalade des fluctuations du marché. Certains pays africains sont fréquemment frappés par les crises alimentaires. Le renforcement de la capacité globale de la production alimentaire et l'augmentation de l'approvisionnement alimentaire restent au sommet des agendas des pays africains. Les ressources agricoles sont limitées en Chine, le pays le plus peuplé au monde.

12>
Imprimer
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine Faguowenhua French.china.org.cn
La Chine au Présent La Chine Pictorial

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号